Mal au dos, matelas qui s’affaisse lorsqu’on s’allonge, sommier âgé de plus de 10 ans… Autant d’indices qui montrent qu’il est temps de renouveler sa literie. Quelques conseils pour choisir les yeux fermés et enfin retrouver le sommeil.


Une bonne literie résulte de la combinaison entre un matelas à la fois souple et ferme et un sommier aux suspensions performantes. Adaptée à la morphologie du dormeur et à ses habitudes, la literie doit favoriser le relâchement du corps et le libérer des contraintes liées à la pesanteur de façon à lui procurer un repos réparateur.

Quel matelas choisir ?

D’abord un matelas à zones différenciées. Selon le modèle, il comporte de 3 à 10 zones garantissant un soutien renforcé là où le poids est le plus important (épaules, bassin) et plus souple là où le confort est à privilégier (nuque, lombaires).

Un matelas en latex tel que ce matelas latex ninon. Matériau naturel à forte densité, le latex présente l’avantage de réguler la température et l’humidité, sa structure alvéolaire favorisant la circulation de l’air. Il est donc idéal pour les personnes transpirant beaucoup.

Un matelas en mousse de polyuréthane. Plus souple qu’en latex, il épouse les courbes du corps, procurant ainsi une grande sensation de détente, tout en amortissant les mouvements.
Un matelas en mousse à mémoire de forme offre un confort encore supérieur. Il ne présente pas de zones de densité différentes. C’est la température corporelle qui influence la matière, le corps s’enfonçant progressivement dans le matelas qui s’adapte jusqu’à le soutenir dans une position idéale, sans pression, la colonne vertébrale parfaitement rectiligne. Une solution à privilégier pour les personnes fragiles du dos.

Un matelas à ressorts. Lorsqu’ils sont biconiques, les ressorts procurent un soutien très progressif, adapté aux personnes corpulentes.
Lorsqu’ils sont ensachés, les ressorts favorisent l’indépendance du couchage puisque chaque ressort ne réagit qu’à la zone de pression stimulée. A choisir donc si votre voisin de lit a le sommeil agité.

Quel sommier choisir ?

Si le matelas supporte les 2/3 des efforts mécaniques, le sommier en supporte un tiers. Il doit donc être ferme mais surtout être adapté au matelas. Un sommier à lattes de bois ou de fibres de verre convient pour les matelas en mousse ou latex. Les modèles les plus récents sont équipés de curseurs de réglage de fermeté pour un soutien vraiment personnalisé.

Un sommier à lattes de bois ou de fibres de verre convient pour les matelas en mousse ou latex. Les modèles les plus récents sont équipés de curseurs de réglage de fermeté pour un soutien vraiment personnalisé. Un sommier à ressorts, ou sommier tapissier, reçoit les matelas à ressorts dont ils partagent les innovations technologiques, soutien progressif et indépendance du couchage. Un sommier électrique, ou lit de relaxation, est équipé d’une télécommande qui permet de moduler la forme du lit à sa convenance.

Source : maison.com

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Comments (2)

  1. Le choix de matelas est une préférence le type de rembourrage. Les matelas viennent remplir de mousse, de plumes et même de l’eau, mais vous en avez l’option d’un lit qui est renforcé avec des ressorts. Il faut prendre tout cela en considération avant d’acheter votre lit. En tout cas, je préfère un lit avec un peu de renforcement, donc avec des ressorts.

  2. Bonjour,
    Je vous remercie pour toutes ces informations, ça fait un moment que je cherche les modèles de sommiers hôtel qui résistent à l’humidité.
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.