Un acarien est un arachnide mesurant environ 0,25 millimètre. Inutile de dire qu’il est inutile d’espérer le repérer à l’œil nu. Et pourtant, même si vous ne les voyez pas, il y en a partout chez vous ! Les matelas, draps, canapés, tapis, moquettes sont des nids à acariens ! Ils se nourrissent de bouts de peau humaine, poils, cheveux… et adorent l’humidité. Si l’on compte jusqu’à 10 000 acariens par grain de poussière, cela signifie que vous pouvez en trouver environ 2 millions dans votre lit… charmant non ? 

La chasse est ouverte !

S’il est si difficile de s’en débarrasser, c’est parce qu’ils sont très résistants. Non seulement ils résistent au passage de l’aspirateur grâce à leurs griffes, mais en plus ils se multiplient à grande vitesse. Pour couronner le tout, nous avons vu qu’ils aimaient la chaleur et l’humidité, mais même si on les prive de ça, en maintenant un environnement froid et sec, ça ne suffit pas. Ils ne meurent pas, ils deviennent simplement inertes, pour mieux se réveiller dès que les conditions s’amélioreront pour eux. S’il n’est pas possible d’éradiquer totalement les acariens, nous allons tout de même voir qu’il est possible d’en limiter la prolifération, et par conséquent, les réactions allergiques.

Contrôler son environnement

La première chose à faire est de ne pas fournir aux acariens un environnement propice à leur reproduction. L’idéal est de maintenir dans les pièces une température comprise entre 18°C et 20°C, avec un taux d’humidité inférieur à 50%. Pour cela, il est possible d’utiliser des déshumidificateurs d’air. Une aération quotidienne de 10 à 15 minutes est également indispensable, elle permet d’évacuer l’humidité.

Laver souvent sols, tapis et moquette

Laver fréquemment le sol et passez l’aspirateur une à deux fois par semaine, et secouez les tapis et moquettes régulièrement à l’extérieur. N’oubliez surtout pas de passer l’aspirateur sous le lit… et sur le lit. Idéalement, choisissez un aspirateur équipé d’un filtre de sortie H.E.P.A qui rejette moins de particules et de débris d’acariens. Lavez régulièrement les oreillers (à 40°C, tous les trois mois environ), les draps (à 60°C), mais aussi les peluches des enfants, qui regorgent d’acariens.

Préférez également des armoires aux étagères pour ranger vos vêtements. Si vous disposez de meubles ou d’étagères, limitez les bibelots et autres nids à poussières, qui serviront de véritables palaces à acariens. Dépoussiérez votre logement au moins une fois par semaine, en utilisant un chiffon humide ou un chiffon en microfibres qui ne dispersera pas la poussière dans la pièce (contrairement à un plumeau).

Utiliser des matelas, oreillers et couettes anti-acariens

De plus en plus de marques proposent des produits destinés aux personnes allergiques, et notamment des oreillers et des couettes. Cela vous évitera d’utiliser des housses spéciales. Ils ne sont pas traités à l’aide de produits chimiques acaricide, c’est leur confection qui empêche la poussière et les acariens de s’installer dessus.

file_1692_5

Photo de couverture: http://www.anne-de-solene.com/12-c-housse-de-couette

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail